Scintilla

1 % artistique Lycée Lalande de Bourg-en-Bresse

Collaboration  Atelier Damien Valero

Coût HT 33 K €

Matériau Verre Leds

Fascinés par le cabinet de curiosité des instruments scientifiques exposés dans le couloir menant aux salles de cours, nous souhaitions que le projet fasse écho aux recherches sur les phénomènes électriques d’André-Marie Ampère, qui fut un temps professeur de physique et chimie à Bourg-en- Bresse de 1801 à 1803. Ainsi qu’aux décou-vertes faites par Joseph-Jérôme Lefrançois De Lalande, astronome français célèbre du XVIIIème siècle, qui donne son nom au lycée de Bourg-en-Bresse. Ces deux personnalités issues du siècle des lumières, nous a incité dans ce rêve d’unifier la science et l’art, les recherches astronomiques de Lalande et les avancées scientifiques d’Ampère. Le nom du projet, « Scintilla », est un mot latin qui signifie « l’étincelle ». L’éclair est une puissante étincelle électrique. Cette installation met en jeu une lumière fulgurante faisant référence à la question du savoir (étincelle de la pensée) en lien avec les nouvelles technologies et l’avenir des sciences (l’électricité au futur).

A travers ces verres disposés dans l’espace

du hall d’entrée, nous voulons interroger la question du temps et du lieu, le verre étant une matière à l’origine constitué par du sable, élément capital des sabliers. Gravés dans le verre, c’est-à-dire dans la mémoire du temps lui-même, ces rythmes graphiques lumineux vont faire vivre la mémoire du lieu. L’œuvre est à la fois présente et absente, visible et invi-sible. Elle apparaît et disparaît pour interroger cette dualité : l’éphémère et le durable...