L'incise de l'être

Médiathèque La Maison d'Elsa - Jarny (54)

Collaboration Atelier Damien Valéro​

Gravure sur verre au Gré du Verre (Paris)

Miroiterie et imprimé RIGhETTI miroiterie (Fléville)

Métallerie Castex Sotecom 

Coût HT 15 K € HT

Le point de départ de ce projet est l’écriture manuscrite d’Elsa Triolet comme élément de son être, comme trace de sa vie, comme incise de lettres sur le papier. Nous sommes partis de ses carnets, de ses lettres, de ses épreuves pour grapher la façade de la médiathèque “La Maison d’Elsa” avec en fond visuel des extraits d'une recherche graphique et une grille telle un papier quadrillé. L’idée est de développer un lien ténu entre l’image et le texte, entre les dessins préparatoires au projet et la courbe des lettres, pour honorer cet espace culturel voué aux textes (biblio-thèque, théâtre) et aux images (diffusion des nouveaux médias). Nous reprenons avec humour la fameuse formule surréaliste qu’Elsa Triolet et Aragon appliquaient dans leurs écrits d’avant-garde: “Lis tes ratures”. Lire sans censure de l’être, faire vivre l’être véritable,

la vie, dans les lettres, dans la littérature. Nous avons donc pensé à un palimpseste gravé dans le verre, travaillé en trois temps. Le pre-mier temps est la gravure sur verre d’un quadrillage tel une grille de construction évoquant l’architecture et l’écriture. Le second temps est l'application d'un film imprimé représentant des recherches sur le projet et sur l’écriture d’Elsa Triolet. Et le troisième temps est la gravure en surface du nom même de la médiathèque “La Maison d’Elsa” avec la reprise dessinée de l’écriture manuscrite et la signature d’Elsa Triolet. Graver le verre est l’être de l’écriture, inscrit dans le temps, mémoire du projet, enseigne du lieu.